edifice de l'hopital principale

Salle de nouvelles

Les taux d’occupation records des hôpitaux à l’échelle provinciale ont un impact sur les soins de santé locaux

2021-01-07

Alors que le nombre de cas de COVID-19 augmente chaque jour dans notre communauté, l’Hôpital communautaire de Cornwall peine de plus en plus à répondre à la demande en matière de soins aux patients. Les médecins et le personnel sont prêts à gérer le virus, mais la communauté doit agir pour stopper la hausse du nombre de cas et éviter une interruption de service.

« Chacun dans la communauté doit prendre toutes les mesures requises pour freiner la propagation de la COVID-19 », déclare Jeanette Despatie, la directrice générale de l’Hôpital communautaire de Cornwall. « Le système de santé ontarien, y compris notre hôpital local, a presque atteint sa capacité maximale. »

La capacité de l’hôpital est évaluée quotidiennement, et certaines interventions chirurgicales non urgentes seront reportées afin de libérer des lits pour les cas urgents. Tout est mis en œuvre pour maintenir les opérations d’un jour, les cliniques et les services diagnostiques, mais si la tendance récente se poursuit, des annulations pourraient avoir lieu.

« La communauté peut nous aider à gérer cette crise en suivant les directives de la santé publique sur la distanciation physique, la réduction des interactions, le lavage des mains et le port du masque », indique Mme Despatie. « La mise au point d’un vaccin suscite de l’espoir, mais les travailleurs de la santé essentiels à Cornwall n’ont pas été vaccinés et nous devons les protéger en limitant la propagation du virus. »

Effort collectif requis pour ralentir la transmission

Bien que notre communauté n’ait pas connu le même niveau de transmission que les zones urbaines lors de la première vague, les médecins et le personnel de première ligne gèrent une forte hausse des cas de COVID-19 depuis le début de janvier.

« Les prochaines semaines nous inquiètent énormément; chacun doit comprendre que ce qui se passe à Toronto et à Windsor peut arriver ici aussi, si nous ne nous efforçons pas de ralentir la transmission de la maladie », soutient le Dr Lorne Scharf, médecin-chef et urgentologue à l’HCC. « L’ensemble du système est sous pression. À l’échelle provinciale, il n’y a pas assez de personnel spécialisé pour répondre à la demande créée par l’augmentation du nombre de cas. »

L’Hôpital de Cornwall fonctionne en misant sur sa capacité d’intensification, et le nombre de cas de COVID-19 augmente chaque jour. L’Unité de soins aux patients en phase critique a été mise à rude épreuve au cours des dernières semaines en raison de l’achalandage élevé qu’elle a connu. Les patients peuvent encore obtenir des soins de façon sécuritaire à l’HCC, mais les contraintes associées à la pandémie exercent une pression indue sur les médecins, le personnel et l’établissement.

« Même si certains ont l’impression que la COVID-19 est plus problématique dans les grandes villes de la province, les patients infectés qui se présentent à l’HCC sont très malades », explique Mme Despatie. « Plusieurs doivent faire un séjour prolongé aux soins intensifs. Nous demandons aux citoyens de la région de prendre des précautions et de demeurer en sécurité. »

Pour plus de détails, veuillez communiquer avec :
Kaitlin Blanchard, Spécialiste du soutien administratif aux bureaux de la direction
Hôpital communautaire de Cornwall, 613 938-4240, poste 4511